Dernières nouvelles


Du moins à ma connaissance.
 

 

  • Depuis plusieurs années, la recherches sur les hominidés reliques était en panne en Russie, en raison de la situation catastrophique de ce pays. Une expédition est partie de Tomsk le 11 juillet 1999, pour établir une station d'étude permanente, avec des cabanes de rondins assez solides pour passer l'hiver, dans une région connue pour être une zone de migration des homins (nouveau terme proposé par Dmitri Bayanov), près d'un affluent de l'Ob, en Sibérie occidentale. Un des objectifs est d'attirer et si possible d'entrer en relation avec des homins.

    Le responsable de l'expédition est le biologiste Georgy Sidorov, biologiste de 50 ans qui habite Tomsk. Pour la première année, les membres sont tous sibériens. L'année prochaine, des moscovites devraient se joindre à eux (Bigfoot Co-op, août 1999).


  •   Un "homme des neiges" aurait fait son apparition en Russie dans la région de Kirov, à 900 km à l'est de Moscou. Selon le quotidien Nezavissimaïa Gazeta, des chasseurs l'auraient aperçu en train de courir derrière un troupeau de sangliers. Sa description est des plus précises, un être de forme humaine, velu, très penché en avant, d'environ 2m de haut, avec des épaules étroites (un peu déconcertant, les HR étant généralement décrits avec des épaules larges) et de longs bras collés au corps (également atypique, le balancement des bras est le plus souvent très prononcé). Absolument impossible de le confondre avec un ours, disent les chasseurs, qui avaient arrêté leur voiture pour laisser passer le troupeau d'animaux. La créature a été vue une seconde fois près d'un village où il a laissé des traces de pas qui se distinguent très nettement de celles d'un ours.
    (d'après Science et Avenir, 31 août 1999).

haut

retour