Géographie
 


Un extrait parmi bien d'autres (mais pas tout !) de l'ouvrage sorti fin 2000 aux Editions Exergue.
 

 

Petit tour du monde des hominidés (ou hominoïdes) reliques (HR), non exhaustif. Ici plus qu'ailleurs, je prie le visiteur de me signaler les oublis.
 
 

1) Zone pacifique

 

Japon

L'Hibagon, bonhomme poilu et malodorant, de petite taille, serait encore signalé, notamment dans les montagnes qui dominent Hiroshima.
 
 

Philippines

Le Kapre ou Xueren, de grande taille, est sporadiquement signalé dans les forêts de l'île de Luçon.
 
 

Indonésie et Malaisie

L'Orang-pendek de Sumatra, HR de petite taille déjà mentionné par Bernard Heuvelmans, a fait récemment parler de lui grâce aux recherches de Deborah Martyr. On signale plus rarement l'Orang-gadang, géant velu de Malaisie.
 
 

Iles Salomon

Des rumeurs plutôt anciennes (à ma connaissance).
 
 

Australie

Le Yowie ou Yahoo (tailles diverses) est signalé un peu partout en Australie, et de plus en plus, surtout dans les Montagnes Bleues (non loin de Sydney, zone touristique et peu reculée...), et dans le nord (région de Darwin).
 
 

Nouvelle-Zélande

D'irritantes rumeurs...
 
 

2) Asie continentale

 

Vietnam

Le Nguoi-Rung, de taille moyenne, a été beaucoup signalé pendant la guerre du Vietnam. Depuis, il se fait rare, mais des scientifiques locaux commencent à s'y intéresser.
 
 

Laos

Le Briaou qui lui est proche (mais à qui on prête exceptionnellement des moeurs anthropophages) a été signalé dans certaines régions montagneuses au moins jusque dans les années 1970.
 
 

Mongolie

L'Almass, de taille moyenne, a été étudié dès les années 1920 par une équipe de chercheurs soviétiques et mongols. Les témoignages sont aujourd'hui très rares.
 
 

Chine

Le Tibet est une terre classique d'HR. Une région montagneuse du Hubei, le Shenongjia, a fait l'objet de nombreuses recherches sur le Yéren depuis des années.
 
 

Népal

Le pays du Yéti, devenu un peu par hasard le plus illustre des HR, mais aussi du Teh-lma (plus petit, qui occupe des zones plus chaudes) et du Dzu-teh (ou Chuti) de plus grande taille .
 
 

Pakistan et Afghanistan 

C'est dans une zone à cheval sur ces deux pays que Jordi Magraner mène ses recherches rigoureuses sur le Barmanou, HR de taille moyenne.
 
 

Iran

Ivan Sanderson cite un témoignage datant de la seconde guerre mondiale.
 
 

Tadjikistan

Des expéditions d'envergure y ont été menées autour de 1980, avec d'importants résultats (observations directes de gouls par plusieurs membres de l'expédition, deux années de suite). Depuis, la situation instable de ce pays nouvellement indépendant décourage les recherches .
 
 

Kazakhstan, Kirghizistan 

C'est au Kazakhstan qu'ont été menées, au début du siècle, les premières recherches systématiques sur un HR, en l'occurrence le Ksy Gyik, par le zoologiste Khakhlov .
 
 

Russie asiatique

Le Tchoutchouna, géant de Yakoutie, a été souvent signalé dans la première partie du vingtième siècle. Plus récemment, la côte pacifique, de la frontière chinoise à la presqu'île des Tchouktches (Pikelian), a livré maintes observations. Egalement, le nord-ouest de la Sibérie (autour de l'estuaire de l'Ob), avec son Yagmort et son Toungou, tous géants . Et encore l'Oural, et la région à l'est du Lac Baïkal , où la dénomination est Léchy, le traditionnel faune russe.
 
 

Caucase (Russie, Georgie, Arménie, Azerbaïdjan, Iran, Turquie) 

Le domaine de l'Almasty, particulièrement étudié par Marie-Jeanne Koffmann. Là aussi, la situation politique instable a récemment interrompu les recherches.
 
 
 
 

3) Europe

 

 
 
 

Russie d'Europe

Nombreuses observations de léchyis un peu partout, et parfois bien près de Moscou ou Saint-Petersbourg. Des rapports récents très bien documentés sont venus des régions de Kargopol (600 kms au nord de Moscou), en 1992, Saratov (sur la Volga), en 1989, et dans la presqu'île de Kola (1988) .
 
 

Ukraine

D'après Dmitri Bayanov (communication personnelle), on signale de plus en plus d'HR dans ce pays pourtant anciennement et fortement peuplé. Mais il est très difficile de faire parler les témoins, précisément à cause du caractère incroyable des observations dans un tel environnement.
 
 

Suède et Norvège

Mentionnées depuis longtemps par Sanderson et Green, et pourtant il est difficile d'obtenir des données précises.
 
 

Croatie

Le Vedi était encore signalé dans la première partie du vingtième siècle dans les collines du Bilo Gora, près de la frontière hongroise .
 
 

Grande-Bretagne

C'est en Ecosse que se concentrent, depuis des siècles et aujourd'hui encore, les observations du Fear Liath Mor ou Big Grey Man, avec un maximum de densité au Ben Macdhui (deuxième sommet du pays) et dans la région environnante. Parfois dans certaines îles...
 
 

Espagne

Les vastes forêts du nord du pays, de la Galice à la Catalogne, livrent encore nombre de témoignages. L'Andalousie est aussi citée, plus rarement.
 
 

Italie

Observations répétées, très récentes (1996), dans les montagnes au dessus de Vintimille, et dans les marécages bordant le Po.
 
 
 
 

4) Afrique

La dispersion et la dilution des observations sur ce continent ne permet qu'un survol.
 
 

Afrique de l'ouest

C'est non loin d'Abidjan (Côte d'Ivoire) que le professeur Ledoux a recueilli un certain nombre de témoignages sur des nains velus, qu'il a transmis à Bernard Heuvelmans .
 
 

Congo (et pays voisins) 

Autour des années 50, le Suisse Charles Cordier et le Belge Paul Leloup ont rassemblé beaucoup de témoignages, souvent anciens, sur au moins deux espèces d'hominidés inconnus, le Kikomba et le Kakundakari. D'après Bernard Heuvelmans, le premier pourrait être à rapprocher de l'Australopithèque robuste, le second de l'Australopithèque gracile.
 
 

Kenya

Jacqueline Roumeguère-Eberhardt, chercheuse au CNRS, a postulé l'existence de pas moins de cinq espèces d'HR (le record à ma connaissance) dans le territoire des Massaïs.
 
 
 
 

5) Amérique

 

USA

De loin le dossier le plus fourni, la vedette étant le Bigfoot (mais on évoque aussi, plus rarement, des nains velus qui ne seraient pas des enfants bigfoot). Sont particulièrement concernés, outre la région "classique" du "Pacific North-West", les déserts du sud californien, les Appalaches, les vastes marécages de la côte sud (du Texas à la Georgie), la région (également marécageuse) des Grands Lacs, le nord très boisé de la Nouvelle-Angleterre, le sud de l'Alaska. Mais en fait, seul Hawaii y échappe vraiment. En dépit ou à cause de l'abondance des données, il n'y a pas le moindre consensus sur l'identité et le nombre des espèces en cause.
 
 

Canada

Au sud-ouest, on a le prolongement de la grande zone américaine, la dénomination étant plutôt Sasquatch. Des observations moins nombreuses viennent de tout le pays à l'exception du grand nord.
 
 

Amérique latine 

 Le Sisemite géant hante les montagnes du Guatemala. On signale le Duende (équivalent espagnol de "lutin") à Bélize et dans d'autres pays de la région.

Guyanes

Le Didi, de taille moyenne, est souvent signalé.

Pérou 

Le Duende (voir plus haut) est un HR de petite taille.
 
 

Brésil

Des géants velus au Mato Grosso .
 
 

Argentine et Chili

Des géants velus (Ukumarzupai) sont signalés dans les Andes.

Le Yóshil de Terre-de-feu est un HR de petite taille.
 
 

Sources

Boris Porchnev et Bernard Heuvelmans, L'Homme de Néanderthal est toujours vivant, Plon, 1974.

Ivan T Sanderson, Homme-des-neige et Homme-des-bois, Plon, 1961.

Dmitri Bayanov, In the footsteps of the Russian Snowman, Crypto Logos, Moscou, 1996.

Dmitri Bayanov, in Bigfoot Co-op, vol 20, juin 1999.

John Green, Sasquatch, the apes amons us, Hancock House, Seattle, 1978.

Vladimir Markotic et Grover Krantz, The Sasquatch and other unknow hominoids, Western Publishers, Canada, 1984.

Bernard Heuvelmans, Bêtes humaines d'Afrique, Plon, 1980.

Et aussi Cryptozoologie et Hominologie sur ce site.
 

 

haut

retour