Les aventures du Diable
2003 (2002)
accueil général

6 juin 2003 : chiens
En Chine, on prête d'intéressantes vertus à l'adrénaline de chien. C'est pourquoi, avant de les manger, on les tue très lentement.

5 juin 2003 : crocodile
Pour que leur peau ait toutes les qualités requises, les crocodiles sont écorchés vivants.

4 juin 2003 : Marie
En 1543 une Ecossaise protestante a été condamnée à mort et noyée pour avoir refusé d'invoquer la Vierge Marie lors de son accouchement...

3 juin 2003 : obus
On continue semble-t-il à écouler les obus en uranium. Tant pis pour la santé ultérieure des artilleurs. Ce métal n'a pas été choisi pour sa radio-activité, mais pour ses propriétés mécaniques. L'alternative serait le tungstène, non radio-actif mais plus cher et plus difficile à usiner.

2 juin 2003 : eunuques (suite)
Au Moyen-âge, il y avait en Europe, notamment à Verdun (France) et Lucena (Espagne), des fabriques d'eunuques qui montraient un partenariat exemplaire entre les trois "religions du livre" : c'étaient des Chrétiens qui enlevaient et fournissaient le matériel humain, des Juifs qui l'opéraient, et des Musulmans qui l'achetaient (même source qu'hier).

1er juin 2003 : eunuques
Savez-vous qu'il y en a encore à La Mecque, chargés de séparer les hommes des femmes dans l'enceinte du sanctuaire lors du Hadj ? Ils viennent d'Ethiopie, pays chrétien, car l'Islam interdit de castrer des hommes mais n'interdit pas d'utiliser ceux quile sont déjà. Source, Slimane Zeghidour, La vie quoitidienne à La Mecques de Mahomet à nos jours, Hachette, 1989.

31 mai 2003 : prostitution
200000, c'est le nombre annuel de jeunes femmes de pays d'Europe de l'est (Russie, Ukraine, Roumanie...) entraînées das la prostitution, généralement après qu'on les ait convaincues de s'expatrier avec un contrat de serveuse, assistante de salon de beauté, etc.

30 mai 2003 : vide-ordure
Entendu dans une émission de psychologie. Un couple venait d'avoir un bébé et avait déjà un garçon de quelques années. Pour éviter les problèmes de jalousie, etc. ils avaient conditionné ce malheureux aîné en lui répétant que le petit frère, c'était sacré, qu'il devait passer avant tout... jusqu'au jour où ils l'empêchèrent, de justesse, de faire passer le bébé par le vide-ordure.

29 mai 2003 : excision
En décembre 1998, le gouvernement du Sénégal interdit l'excision. Dès le lendemain, 120 fillette de 8 mois à 10 ans ont été excisées par un homme (ce sont toujours les femmes qui opèrent traditionnellement) dans la région de Kédougou. Voir http://www.arts.uwa.edu.au/AFLIT/MGF7.html

28 mai 2003 : tolérance
De plus en plus de gens demandent agressivement s'ils ont le droit de soutenir les idées qu'ils soutiennent simplement parce que quelqu'un a soutenu autre chose.

27 mai 2003 : grossesse
Au Soudan, une adolescente de 14 ans, enceinte, vient d'être condamnée à 100 coups de fouet pour adultère. Contrairement à ce que prévoit la loi, il semble qu'elle n'ait pas subi d'examen médical pour estimer si son état est compatible avec ce châtiment.

26 mai 2003 : délation
La police religieuse saoudienne vient de lancer un site internet invitant les citoyens à dénoncer les infractions.

25 mai 2003 : sang
Le Pape Innocent VIII est mort en 1492. Il paraît que c'est en se faisant transfuser massivement le sang de trois jeunes enfants dans l'espoir de se rajeunir. Les enfants en sont morts aussi. Voir Robert Ambelain, Le vampirisme, Lafont, 1977.

24 mai 2003 : Saddam
"Vous pourriez penser que les journalistes irakiens parlent de Saddam Hussein parce qu'ils sont des employés du gouvernement. Mais avez vous entendu une petite fille chanter un hymne patriotique dans lequel Saddam Hussein ne soit pas mentionné ? Cette petite fille est-elle, elle aussi, fonctionnaire du gouvernement ? Avez-vous entendu un poème où ne figure pas le nom de Saddam Hussein ? (...) Interrogez nos femmes, les veuves de nos martyrs. Elle ne vous diront pas que leurs maris sont morts pour la patrie, mais qu'ils sont morts pour Saddam Hussein..." (Saddam Hussein à des journalistes koweitiens, en 1982).

23 mai 2003 : Code noir (voir du 17 mai)
Article 17 : "Les maîtres qui seront convaincus d'avoir permis ou toléré telles assemblées composées d'autres esclaves que ceux qui leur appartiennent seront condamnés en leurs propres et privés noms de réparer tout le dommage qui aura été fait à leurs voisins à l'occasion des dites assemblées, et en dix écus d'amende pour la première fois, et au double en cas de récidive."

22 mai 2003 : marché
En 1981, au début de la guerrre Iran-Irak, la firme autrichienne Voest-Alpine vendit 200 canons à très longue portée à l'Irak. Lers 100 premiers furent livrés mais se révélèrent non satisfaisant. L'Irak dénonça donc le marché et refusa de prendre les 100 canons restants. Ils furent donc vendus à L'Iran.

21 mai 2003 : ordres
Jaroslav Hasek a servi comme officier dans l'armée soviétique au temps de la guerre civile russe. Il raconte dans Aventures dans l'armée rouge qu'il avait ordre, dans chaque village qu'il occupait, de tuer sans autre raison, par principe, le plus gros propriétaire, le maire, et le pope. Il n'obéit pas, pensant que personne ne vérifierait. Son adjoint, plus prudent, fit creuser et boucher trois tombes, vides, pour donner le change, précaution sans laquelle nous ne pourrions probablement pas goûter les facéties du brave soldat Josef Chvéik ("Je vous déclare avec obéissance, mon lieutenant, que je suis vraiment aussi idiot que ça..."), écrites après son retour au pays.

20 mai 2003 : édition
L'ouvrage de Jean-Marc Fombonne-Bresson "Pour en finir avec la Corse" (Favre, 1996) qui étale sans ménagement ce que son auteur pense des moeurs insulaires, n'a pu trouver aucun éditeur en France. Tous avaient peur. Il l'a été en Suisse.

19 mai 2003 : amendes
Il paraît que la ville de New York connaît un grave déficit, et que ses policiers ont conséquemment reçu la consigne d'infliger autant d'amendes que possible. C'est ainsi qu'un malheureux doit payer pour avoir été pris assis sur un cageot de fruits.

18 mai 2003 : Injures racistes
"Vous êtes les futurs juifs, vous brûlez nos voitures et nous allons vous brûler à Auschwitz". Entre autres propos aimables tenus à un employé municipal par un autr employé municipal à Bordeaux, le 22 juillet dernier. La victime avait en outre trouvé une photo deBen Laden collée sur son par-brise. La justice a tranché il y a trois jours. 2 mois de prison avec sursis et 1500 euros de dommages et intérêts.

17 mai 2003 : Code Noir
Article 31 : "Ne pourront aussi les esclaves être partie ni être en jugement, ni en matière civile, tant en demandant qu'en défendant, ni être parties civiles en matière criminelle, sauf à leurs maîtres d'agir et de défendre en matière civile, et de poursuivre en matière criminelle la réparation des outrages et excès qui auront été commis contre leurs esclaves." Le Code Noir a été en vigueur dans les colonies françaises de 1685 à 1848 (avec une interruption sous la Révolution).

16 mai 2003 : virginité
Une Chilienne de 21 ans ne disposant pas de ressources suffisantes pour payer ses études a annoncé, sur un programme de radio très populaire au Chili, qu'elle allait mettre sa virginité aux enchères sur internet. La mise aux enchères de sa virginité, vérifiée médicalement, s'effectuera dans une semaine, le prix de base fixé étant de 990 dollars (AFP).

15 mai 2003 : Père et fille
Il s'agit du même père, pas vraiment dégourdi puisque sept ans après l'incident raconté hier il passait encore ses vacances dans sa belle-famille, la même. Voici que sa fille, sept ans, a envie de discuter avec lui et l'emmène au fond du jardin, pour lui raconter ses histoires d'école. Au bout de quelques minutes selon lui, trois quarts d'heure selon l'épouse et les beaux-parents cette fois solidaires, on l'accuse, en hurlant et sans même lui poser de questions ni lui laisser la possibilité de s'expliquer, de détourner la gamine pour le seul plaisir d'inquiéter le reste de la famille. Depuis, au moins, il ne passe plus de vacances dans la belle-famille. Mais sa fille ne se risque plus à discuter avec lui à part.

14 mai 2003 : Père et fils
Je connais un père qui, alors que son fils allait avoir 5 ans, a cru pouvoir commencer à lui apprendre à lire (méthode Boscher, publicité gratuite) en négligeant d'en avertir son épouse. Au début cela se passa formidablement bien, l'enfant accrochait bien, le bon rythme était trouvé. Ils étaient heureux. Et puis la mère s'en est rendu compte, et elle avait demandé à sa propre mère d'apprendre à lire à l'enfant. Crise terrible, hurlements, insultes, allusions venimeuses à la situation professionnelle, difficiles à l'époque, de son époux. Il a quand même pu reprendre ses leçons à l'enfant, suite à l'intervention furibonde du beau-père de l'un et grand-père maternel de l'autre. Mais en vain. L'enfant, tétanisé, n'apprit plus une lettre avec son père, et pour tout dire ne le regarda plus jamais vraiment comme son père. Douze ans après, leurs relations restent coincées.

13 mai 2003 : Tasmaniens
En 1847, il ne restait que 47 indigènes tasmaniens. On les transféra sur le continent australien, on les logea, on les nourrit, on leur imposa vêtements et éducation chrétienne. La dernière survivante mourut en 1876.

12 mai 2003 : deuil
Il paraît que dans certaines tribus de Nouvelle-Guinée les femmes devaient (doivent toujours ?) se couper une phalange à chaque fois que mourait un de leurs proches.

11 mai 2003 : Aschoura
On sait que Hussayn, fils du calife Ali, petit-fils du Prophète, fut massacré à Karbala, en 680, avec une poignée de proches et de partisans, pour avoir refusé de reconnaître le calife Yazid. D'après une tradition chi'ite, au moment de succomber sous les assauts de l'armée du calife, Hussayn envoya son demi-frère Abbas (fils d'Ali mais non petit-fils du Prophète) chercher de l'eau au fleuve car le groupe, bloqué par les forces du calife, n'avait rien pu boire depuis deux jours et il y avait des femmes et de très jeunes enfants. Jusque là, on ne peut que s'incliner. Après, l'hagiographie en a rajouté à plaisir. Abbas, donc, réussit à gagner l'Euphrate, remplit son outre... mais se refuse à boire lui-même avant que son imam vénéré et les enfants ne puissent étancher leur soif. Et même son cheval, figurez-vous, se refuse à boire. Comment on a bien pu le savoir puisqu'Abbas a été tué avant de pouvoir rejoindre les siens, mystère.

10 mai 2003 : voile
Alors que Nicolas Sarkozy vient de proclamer, devant un audityoire musulman, que la carte d'identité doit comporter une photo tête nue, et que cela s'applique aussi aux religieuses chrétiennes, on apprend qu'une carmélite a obtenu une dérogation, donc de figurer voilée sur sa carte, sur intervention personnelle de Madame Bernadette Chirac.

9 mai 2003 : Tertullien
Tertullien (v 155-v 220) découvrit un jour que la phrase "Qui ne mange pas mon corps et ne boit pas mon sang", avant d'être attribuée à Jésus par l'Evangile, figurait depuis des siècles dans la liturgie de Mithra. Il en conclut que c'était le Diable qui avait cherché ainsi à affaiblir par avance la révélation chrétienne.

8 mai 2003 : 8 mai 1945
La fin de la duexième guerre mondiale ? Bien sûr, mais aussi, dans la région de Sétif en Algérie, le massacre d'une centaine d'Européens, suivi de celui de 2000 Algériens pour participation au premier.

7 mai 2003 : loyer impayé
Après avoir attendu plusieurs mois le loyer, le propriétaire d'un appartement de Saint-Etienne s'y est rendu avec un huissier. Le locataire s'y trouvait bien, mais à l'état de squelette. Enquête faite, la mort devait être naturelle, mais aussi dater de près d'un an.

6 mai 2003 : strip tease
De jeunes Israéliennes enterraient la vie de célibataire de l'une d'elle. Pour pimenter, elles ont engagé un strip-teaser professionnel. Elles étaient déjà fort imbibées quand elles ont cru le voir arriver. Trouvant qu'il ne remplissait pas assez vite son contrat, elles l'ont déshabillé de force. Seulement il y avait erreur sur la personne, c'était un policier venu les verbaliser pour tapage nocturne. La note a été plus salée que prévu (Maariv, lundi).

5 mai 2003 : morts ou tondus ?
Histoire connue. "Les préfères-tu morts ou tondus ?" C'est la question que s'entendit un jour poser Clotilde, veuve de Clovis. Elle lui était posée par ses fils Childebert et Clotaire, et concernait ses petit-fils, fils de son fils Clodomir, tué au combat. Sachant que selon la coutume franque un roi ne devait jamais avoir été tondu, elle les préféra morts plutôt que tondus... dans un moment d'égarement devait-elle soutenir par la suite, après que les enfants aient été bien réellement tués sur l'ordre de leurs oncles.

4 mai 2003 : lapidation
Une Nigériane, Amina Lawal, risque la peine de mort pour avoir eu un enfant hors mariage. Son procès a été reporté au 3 juin. Pour plus de précisions.

3 mai 2003 : scène de ménage
Le premier championnat de scènes de ménage s'est tenu la semaine dernière à Concarneau. Il paraît qu'une femme a regretté de l'avoir su trop tard, étant particulièrement bien entraînée avec son mari, mais qu'elle s'est consolée en apprenant que le prix était un voyage... en couple.

2 mai 2003 : Indiens (encore)
"... le type humain le plus lamentable que j'aie vu jusqu'à ce jour... Les Boschimans et nos Goshoots [sic, en fait les Goshutes, une tribu de Californie... on appréciera le jeu de mot go-shoot] descendent manifestement du même gorille, kangourou ou rat d'égoût, selon l'Adam animal que les Darwiniens leur accordent pour ancêtre." C'est d'un certain Mark Twain, en 1871, même source que le 29 avril.
Note du 7 mai, suite à une remarque de lecteur : on peut toutefois se demander (je n'ai pas le texte d'origine) si ce n'était pas un texte ironique sorti de son contexte, et ridiculisant les positions anti-indien. Twain ne passe pas pour une brute. Et certains ont essayé de faire de Voltaire un affreux esclavagiste à propos de page sorties de leur contexte, où il ironisait sur l'esclavage. Mes excuses si j'ai déformé la pensée de Mark Twain.

1er mai 2003 : 1er mai
Il y a encore des gens qui vous disent que la fête "du travail" ne devrait pas être chômée. Il faut encore leur expliquer que c'est la fête "des travailleurs", et qu'elle commémore en particulier des grèves dramatiques à Chicago au dix-neuvième siècle.

30 avril 2003 : Indiens encore
Même source qu'hier : "En avril 1871, un groupe de Blancs a donné la chasse, avec des chiens, à une bande d'Indiens Ils les ont finalement cernés dans une grotte située sur le versant opposé d'un étroit ravin, et ont abattu tous les adultes. En pénétarnt dans la grotte, ils ont découvert uen provision de viande séchée et quelques jeunes enfants. Le héros de certte histoire étant un homme compatissant, une personne sensible et capable de sentiments délicats, il n'a pas pu se résoudre à tuer ces enfants, surtout pas avec le gros fusil Spencer calibre 56 qu'il avait en main. "Ils auraient été complètement déchiquetés." Alors il les a abattus avec son revolver Smith et Wesson calibre 38."

29 avril 2003 : scalps
"Je tiens de source sûre l'histoire d'un vieux prospecteur-pionnier-trappeur de la région [en Californie] qui avait encore récemment un édredon garni de scalps d'Indiens. Des Indiens qu'il avait tués de sa propre initiative. Et jamais il n'a eu de comptes à rendre" (écrit en 1917 par T T Waterman, spécialiste des Indiens, cité par James Wilson, La terre pleurera, Albin Michel, 2002).

28 avril 2003 : Guernica
On sait que le 26 avril 1937 des avions allemands combattant pour les nationalistes espagnols ont détruit Guernica, ville-symbole des Basques, à coups de bombes incendiaires. Pendant plus de vingt ans la vérité officielle, en Espagne, a été qu'elle avait été incendiée par des anarchistes, alors que les pilotes allemands engagés avaient depuis longtemps reconnu les faits.

27 avril 2003 : héritage (suite)
Pour éviter à son héritier désigné d'avoir à massacrer ses frères selon la loi citée hier, Soliman dit "Le Magnifique", allié de François premier, fit préventivement mettre à mort certains de ses enfants et s'en glorifia : "Je remercie Dieu d'avoir pu vivre assez longtemps pour voir les musulmans délivrés de la guerre entre mes fils".

26 avril 2003 : héritage
Le sultan ottoman Mehmet II (1451-1481), le conquérant de Constantinople, mit en vigueur une loi selon laquelle tout nouveau sultan devait faire périr ses frères "pour assurer le repos du monde".

25 avril 2003 : dollars
"
Aimeriez-vous rendre heureux les billets verts (dollars) ? Quand les billets verts sont dans les mains d'hommes déchus, peuvent-ils être heureux ? Pourquoi ne les rendez-vous pas heureux ? il y a tant de billets verts qui pleurent. Vous ne les avez jamais entendus pleurer ? Pas encore ? Il faut les entendre. Ils sont tous destinés à aller à Père (Moon)..." (d'un discours de Sun Myong Moon à ses adeptes, reproduit par Alain Woodrow, Les nouvelles sectes, Seuil, 1977).

24 avril 2003 : arrestation
Le premier jour de la seconde guerre mondiale, un SS reçoit l'ordre d'aller arrêter un homme qui est de ses anciens amis. Il obéit, mais consent à laisser à cet ami quelques minutes pour mettre ses affaires en ordre, et en attendant, il reste à la porte. L'ami en profite pour s'enfuir par les toits. Le SS, ne pouvant plus accomplir sa mission, s'en va faire un rapport de bonne foi à sa hiérarchie. il est aussitôt fusillé sur instruction personnelle de Himmler (relaté par Rudolf Höss, ancien commandant d'Auschwitz, dans ses mémoires écrits en prison).

23 avril 2003 : angoisse
"J'ai eu l'angoisse d'entendre le jugement du Christ : "Que fais-tu là avec ta messe de Saint Pie V, tu n'as pas la robe nuptiale de l'obéissance, tu es schimatique..." Et cette angoisse, je veux que vous l'ayez aussi..." (Abbé Georges de Nantes, Catholique traditionnaliste, in Enfin de Nantes vint... 1983, éd Georges de Nantes).

22 avril 2003 : union mal assortie
"Que fera-t-on, maintenant, si un Témoin de Jéhovah décide de faire fi du Conseil de Dieu et d'épouser quelqu'un qui n'est pas un Témoin baptisé ? A moins de circonstances exceptionnelles, les frères de la congrégation ne voudront pas célébrer une telle union mal assortie..." (La Tour de Garde, organe des Témoins de Jéhovah).

21 avril 2003 : croix
A Dozulé (Calvados), le 5 avril 1974, une certaine Madeleine Aumont, qui soutenait que la Vierge lui apparaissait, trasmis de sa part la demande suivante : on devait ériger sur les lieux une croix de 738 mètres de haut, avec des bras de 63 mètres chacun.

20 avril 2003 : vase
"On prend [en Chine] un enfant de deux ou trois ans, on le met dans un vase de porcelaine plus ou moins bizarre, sans couvercle et sans fond, pour que la tête et les pieds passent. Le jour on tient ce vase debout, la nuit on le couche pour qeu l'enfant puisse dormir. L'enfant grossit ainsi sans grandir, emplissant de sa chair comprimée et de ses os tordus les bossages du vasse. Cette croissance en bouteille dure plusieurs années. A un moment elle est irrémédiable. Quand on juge que cela a pris et que le monstre est fait, on casse le vase, l'enfant en sort, et l'on a un enfant ayant la forme d'un pot" (Victor Hugo, L'homme qui rit).

19 avril 2003 : confession (suite)
"Si l'un de mes enfants abandonne le combat... faites-lui savoir qu'il nous trahit tous, Jésus-Christ, l'Eglise, ses frères et soeurs dans l'oeuvre" (Saint José Escriva, fondateur de l'Opus Dei, Manuel de recrutement).

18 avril 2003 : confession (suite)
Discours suggéré aux confesseurs par un manuel classique du dix-neuvième siècle. "Notre Seigneur sera fort irrité que vous dépensiez inutilement cette substance précieuse, le sperme, au lieu de l'utiliser à bonne fin. Comme un général mettrait au cachot et punirait le soldat qui gaspillerait ses munitions et les emploierait à son caprice sans utilité, de même, Dieu Notre Seigneur qui est le généralissime, le roi des rois, le seigneur des seigneurs, vous plongera dans les cachots des enfers et vous châtiera pendant l'éterrnité..."

17 avril 2003 : confession (suite)
Une femme que je connais a un jour, étant adolescente, avoué en confession qu'elle détestait sa grand-mère (pour de sérieuses raisons). Rentrée chez elle, elle encaissa une rouste de première classe de ladite grand-mère, à qui le curé, arrivé le premier, venait de dévoiler ladite confession.

16 avril 2003 : confession
En 1394 Saint Jean Népomucène aurait été torturé, puis dousu dans un sac et noyé, parce qu'il aurait obstinément refusé de dévoiler à l'empereur Wenceslas IV ce que l'impératrice avait bien pu lui dire en confession.

15 avril 2003 : Irak
Un responsable de CNN, Eason Jordan, vient de révéler qu'il avait tenu secrètes quelques unes de ses informations sur les méthodes policières de Saddam. Par exemple, un assistant d'Uday Husseyn, fils de Saddam, n'avait pas d'incisives. On les lui avait arrachées avec des tenailles, et interdit d'en faire remettre "afin qu'il n'oublie jamais ce qu’il en coûtait d’irriter son boss". Jordan craignait, non sans raisons, d'attirer des ennuis à ses informateurs.

14 avril 2003 : retraite (suite)
En 1974 (mais serait-ce différent aujourd'hui ?) une dame prend sa retraite après avoir élevé des enfants de la DDASS jusqu'à plus de 80 ans. Elle était rétribuée pour élever ces enfants, et des cotisations étaient retenues là-dessus. Pourtant, elle apprit alors que ce qu'elle avait fait au-dessus de 65 ans ne comptait pas pour sa retraite.

13 avril 2003 : 14-18
"Ne pourriez-vous pas aussi créer des régiments de femmes pour la Défense de notre Cher Pays ? Beaucoup, j'en suis certaine, ne demanderaient pas mieux que de pouvoir verser leur sang. Ne pourriez-vous pas me prendre comme volontaire et m'envoyer à la frontière..." (lettre de Marie-Louise Thomassin adressée au Ministère de la Guerre le 27 août 1914).

12 avril 2003 : retraite
En 1984 (mais serait-ce différent aujourd'hui) une retraitée s'est vu réclamer subitement un arriéré de 25317,90F de cotisations, soit près de dexu ans de sa retraite, par la caisse de retraite des artisans au motif qu'elle était veuve d'artisan. Pourtant elle touchait une retraite du régime général, ayant été salariée 40 ans, et non de la caisse des artisans.

11 avril 2003 : barbarisme
Etant enfant, le futur Louis XVI laissa échapper un "il pleuva". Son frère, futur Louis XVIII, le reprit : "Ah que barbarisme ! Mon frère, cela n'est pas beau, un prince doit savoir sa langue...
- Et vous, mon frère, vous devriez retenir la vôtre..."

10 avril 2003 : prise de Bagdad
Quand Tamerlan a pris Bagdad en 1401, il y a laissé 120 pyramides de 750 têtes chacune.

9 avril 2003 : droit de cuissage
En 1995, une religieuse, Maura O'Donohue a transmis à la hiérarchie catholique un rapport allarmant sur des viols à grande échelle de religieuses par des prêtres ou évêques en Afrique. Voir http://www.natcath.com/NCR_Online/documents/PersonalMemoO'DONOHUE.htm

8 avril 2003 : espérance de vie
En 2000, l'espérance de vie des Indiens des USA est de 46 ans, contre 70 pour l'ensemble de la population (Quid).

7 avril 2003 : représailles
Un jour, au cours la guerre d'Indochine, des légionnaires français trouvèrent le cadavre d'un des leurs, abominablement torturé, à l'entrée d'un village. Ils détruisirent le village. En fait, le cadavre venait juste d'être déposé à leur intention par le Viet Minh, en parfaite connaissance de cause. Les villageois n'y étaient pour rien, ayant massivement pris le parti de la France (cité quelque part par Lucien Bodard).

6 avril 2003 : prix des balles
La Savak, police politique du dernier Shah d'Iran, avait pour habitude de réclamer aux familles des fusillés le prix des cartouches utilisées pour les exécutions. Celle de Khomeyni a repris cette coutume.

5 avril 2003 : Irak
On ne peut pas dire que le peuple irakien se dresse comme un seul homme, ni pour repousser l'envahisseur ni pour acclamer le libérateur. On dirait que c'est parfois l'ou ou l'autre avec surtout des attentistes. Mais il ne manque pas de gens, dans les deux camps, pour le faire parler comme un seul homme. Sans lui demander son avis.

4 avril 2003 : cris
Débat houleux en ce moment au sein du parlement belge. Ce pays s'est doté d'une loi dite de compétence universelle, qui permet de porter plainte dans ce pays pour "crime contre l'humanité", même si ni les victimes ni les prévenus ne sont belges, et même si les faits se sont déroulés ailleurs qu'en Belgique. Problème : comment se débarrasser des plaintes militantes ingérables (il y en a une contre Ariel Sharon et une contre George Bush père).

3 avril 2003 : cris
Il y avait, tout près de chez moi, une vieille dame impotente et qui n'avait plus vraiment sa tête. Elle poussait parfois des cris incompréhensibles. Un de ses proches voisins, ne supportant pas ces cris, s'en alla lui faire une scène, lui disant que ce n'était pas normal, qu'elle devait aller dans une maison spécialisée. La vieille dame refusa dès lors de s'alimenter. Trois jours après, elle était morte.

2 avril 2003 : robes
Un jour de canicule, le tsar Ivan IV dit le Terrible surprit sa belle-fille, enceinte, couverte d'une seule des trois robes exigées par l'usage. Scandalisé par ce dévergondage, il lui porta un tel coup de pied qu'elle en mourut.

1 avril 2003 : poisson
Parmi les poissons d'avril donc, Chirac se serait converti à l'Islam.

31 mars 2003 : pourcentage
On découvre aujourd'hui les inconvénients et les dangers du communautarisme exacerbé. Mais ne l'a-t-on pas développé au moins pour une part en flattant, à des fins purement mercantiles, les particularismes des "jeunes" ?

30 mars 2003 : pourcentage
"Sachez que, lorsque vous avez fait un butin, la cinquième part en revient à Dieu, au Prophète, aux parents, aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs..." (Coran, VIII, 42). Les mauvais esprits rappellent, à propos de ce verset et d'autres, qu'avant de devenir prophète le Prophète était homme d'affaires.

29 mars 2003 : élites
Le mode de recrutement des élites intellectuelles en France, par concours, devient aberrant. Les candidats aux grandes écoles sont peu à peu amenés à recourir à des moyens (bachotage forcené, usage de produits stimulants...) qui finissent par menacer leurs capacités cérébrales. Il est vrai que quand on a réussi, on a largement une rente de situation et moins besoin de prouesses cérébrales.

28 mars 2003 : religions
Vu dans un journal régional, qui rapportait une conférence patronnées par des associations de défense des Droits de l'Homme et défendant l'Islam. Très bien, mais on y avait prétendu, et l'article le reprenait sans la moindre précaution, que le Bouddhisme n'a pas toujours admis les femmes. C'est totalement faux (autant qu'on sache Bouddha a commencé par recruter uniquement des moines masculins, tout en admettant des disciples laïcs des deux sexes, mais il a assez vite accepté les nonnes à la demande de sa tante).

27 mars 2003 : mots croisés
Dans les années 1950, quand le marxisme-léninisme représentait la valeur suprême pour une part non négligeable de la population française et mondiale, les lecteurs et cruciverbistes de L'Humanité tombèrent un jour sur la définition "dictateur", en six lettres. Malaise croissant, ce n'était pas Hitler, ce n'était pas Franco... remonter même à l'antiquité ne changeait rien, ce ne pouvait être, horreur, que Lénine. Explication : le quotidien communiste, comme d'ailleurs bien d'autres journaux, achetait ses grilles à un fournisseur extérieur.

26 mars 2003 : murènes
Un jour, l'Empereur Auguste se trouvait convié à un banquet par un riche patricien. L'esclave de service fait un faux mouvement et casse un plat de cristal. Le maître ordonne aussitôt de le jeter à ses murènes. Le malheureux se jette aussitôt aux pieds de l'empereur pour implorer, même pas la vie sauve mais d'être tué de façon moins inhumaine (sans doute a-t-il vu certains de ses camarades finir dans le ventre des terribles poissons). Il obtient bien plus puisqu'Auguste le fait affranchir, décidant aussi de faire casser toute la vaisselle du maître de maison, et tuer les murènes. Cet épisode (rapporté ainsi par Sénèque, Pline l'ancien et Dion Cassius) est souvent reproduit aujourd'hui en oubliant la décision impériale.

25 mars 2003 : béton
Il y a une trentaine d'années, les radios et TV annoncèrent un jour qu'on avait signalé, en Allemagne, des cas de travailleurs immigrés en situation irrégulière qu'on avait coulés pour éviter les complications dans le béton de plusieurs chantiers, dont celui du stade olympique de Munich. Le lendemain, il n'en était plus du tout question, même pas pour démentir.

24 mars 2003 : duels
Visitant un jour de 1814 son ancienne école de Brienne, Napoléon demanda si les élèves se battaient parfois en duel. On lui répondit que non. "Etrange, dit-il, de mon temps, on se battait..." Le lendemain, plusieurs duels furent signalés parmi les élèves de Brienne.

23 mars 2003 : procès
Devant faire témoigner une fillette de treize ans, très intimidée, un président de cour d'assise jugea bon de la rassurer par ces mots : "Approchez, mon enfant, la cour aime beaucoup les petites filles". Quelques ricanements dans le public. Le président crut pouvoir s'en sortir en ajoutant que "la cour aime beaucoup aussi les petits garçons..."

22 mars 2003 : condamnation
C'est dans la Bible : "Israël s'établit à Shittim. Le peuple se livra à la débauche avec les filles de Moab. Elles l'invitèrent aux sacrifices de leurs dieux ; le peuple mangea et se prosterna devant leurs dieux. Israël s'étant ainsi commis avec le Baal de Peor, la colère de Yahwé s'enflamma contre lui. Yahwé dit à Moïse : "Prends tous les chefs du peuple. Empale-les à la face du soleil, pour Yahwé : alors l'ardente colère de Yahwé se détournera d'Israël". Moïse dit au juge d'Israël : "Que chacun mette à mort ceux de ses hommes qui se sont commis avec le Baal de Peor" (Nombres, XXV, 1-5). Cet ordre a-t-il été exécuté ? On ne le saura pas, le texte passe subitement à autre chose.

21 mars 2003 : procès
Michel Servet (1511-1553), médecin et pour son malheur passionné de religion avec des conceptions non conformistes, a été emprisonné par l'Inquisition à Vienne au début de 1553. Aussitôt, de Genève, Calvin envoie aux inquisiteurs des lettres que l'imprudent Servet lui avait adressé pour lui exposer sa doctrine. Servet s'évade, et décidément mal inspiré se réfugie à Genève où il est arrêté. A son tour, échange de bons procédés, l'Inquisition expédie à Calvin (que par ailleurs elle aimerait probablement brûler lui aussi) les pièces utiles à l'accusation, et Servet est brûlé.

20 mars 2003 : black-out
Au cours de l'été 1968, la presse française a annoncé brièvement, discrètement, que la France envoyait des forces militaires au Tchad pour aider le gouvernement de ce pays à mater une rebellion. Puis, rien, silence total sur cette affaire. En août 1969, par hasard, j'ai voyagé avec un sous-officier français qui en revenait, pour une permission. Il m'a assuré entre autres choses qu'il partait régulièrement pour des patrouilles dont une bonne partie de l'effectif ne revenait pas.

19 mars 2003 : procès
"Moi, Galileo, fils de feu Vincenzo Galilei, Florentin, âgé de soixante-dix ans, traduit en personne devant ce tribunal et m'agenouillant devant vous, Eminences et seigneurs cardinaux, inquisiteurs généraux de la foi dans toute la Chrétienté, ayant sous les yeux et touchant de mes mains les Saints Evangiles, jure que j'ai toujours cru, que je crois, et qu'avec l'aide de Dieu je croirai à l'avenir tout ce qui est tenu pour vrai, prêché et enseigné par la Sainte Eglise catholique et apostolique. Mais étant donné que, après qu'une injonction m'eut été adressée par le Saint-Office, m'intimant l'ordre de renoncer à l'opinion fausse selon laquelle le soleil se tiendrait au centre de l'univers et serait immobile, tandis que la terre ne serait point le centre du monde et se mouvrait, ainsi que de ne tenir, défendre ou enseigner en aucune manière, verbalement ou par écrit, ladite fausse doctrine, et après qu'il m'eut été signifié que cette même doctrine était contraire à l'Ecriture sainte, j'écrivis et fis imprimer un livre dans lequel je traitai de cette nouvelle doctrine déjà condamnée, et avançai en faveur de celle-ci des arguments sans présenter nullement leur solution (...) C'est pourquoi, désireux d'ôter de l'esprit de Vos Eminences et tous les fidèles chrétiens cette forte suspicion à juste titre conçue à mon endroit, c'est d'un coeur sincère et d'une foi non simulée que j'abjure, maudis et abhorre les susdites erreurs et hérésies, ainsi que toute autre erreur..."

On sait que cette confession permit à Galilée de n'être condamné qu'à l'assignation à résidence.

18 mars 2003 : paix
"S'il arrive que M. Hitler, par feinte ou par calcul, pénètre assez avant sur le chemin de la paix, il est possible qu’il n’ait plus par la suite, et même s’il le voulait, le moyen de revenir sur ses pas" (déclaration de François-Poncet, Ambassadeur de France à Berlin, à Georges Bonnet, ministre des affaires étrangères, le 20 octobre 1938, au lendemain de l’accord conclu à Munich, le 29 septembre 1938). Cela vient d'être rappelé, avec des arrières-pensées évidentes. J'ignore dans quelle mesure elles sont justifiées.

17 mars 2003 : dissection
L'empereur Frédéric II Hohenstaufen (1194-1250) fut le premier à faire officiellement pratiquer des dissections de cadavres humains en Occident. On assure (vus les ennemis que s'était faits le bonhomme, on peut penser à une calomnie) qu'un jour il en ordonna une pour savoir si on digère mieux en étant actif ou en dormant. Il fit servir à deux homme le même excellent repas, les envoya l'un à la chasse, l'autre à la sieste, puis leur fit ouvrir à tous deux l'estomac. Les chirurgiens conclurent qu'on digère mieux en dormant.

16 mars 2003 : duel
Le grand astronome danois Tycho Brahe s'est un jour battu en duel, contre quelqu'un qui prétendait rivaliser avec lui en mathématiques. Tycho y a perdu une partie de son nez.

15 mars 2003 : lèse-majesté
Sseu Ma Ts'ien (145-87 av J-C) est considéré comme le plus grand historien chinois. Un jour, il eut l'audace de trouver des excuses à un général qui venait de subir une grave défaite. Ce crime de lèse-majesté le fit condamner à mort. L'usage voulait que l'on se rachetât en pareille occurrence par le versement d'une somme conséquente. Mais Sseu Ma Ts'ien était trop pauvre. L'empereur décida néanmoins de commuer la peine, et de lui faire couper autre chose que la tête. Devenu eunuque, le malheureux put achever son oeuvre.

14 mars 2003 : Etienne Dolet
Ce publiciste et humaniste français a été brûlé place Maubert à Paris, le 3 juillet 1546. Son crime ? en traduisant un dialogue de Platon, Axyochus, l'accusé a fidèlement rendu une réplique où un personnage déclare : "Après ta mort, tu ne seras rien du tout..." Ce qui n'était même pas forcément l'opinion de Platon devient celle de son infortuné traducteur. Il a donc nié la vie éternelle. Athéisme flagrant, une seule peine, le bûcher.

13 mars 2003 : club de suicide
A Berlin, en 1907, six personnages décidèrent de fonder un "cercle de la mort". Après de gros efforts pour recruter d'autres membres, ils se suicidèrent l'un après l'autre au revolver.

12 mars 2003 : stage
Deux Israéliens habitant les colonies ou implantations juives en Cis-Jordanie proposent des stages de découverte de l'Intifada. Au programme, des exercices au fusil d'assaut, des patrouilles nocturnes autour des implantations les plus attaquées, et l'essai d'une ceinture explosive, qu'on suppose désamorcée (AFT).

11 mars 2003 : kamikaze
Durant la seconde guerre mondiale, en dehors des initiatives individuelles, les Japonais ont seuls utilisé des avions-suicides. Mais l'Allemagne, vers la fin, à mis à l'essai une variante des bombes volantes V1 avec cabine de pilotage. Le prototype, testé par Anna Reitsch, avait un train d'atterrisage. Les engins produits en série ne devaient pas en avoir. Mais on n'eut pas le temps de les mettre en oeuvre.

10 mars 2003 : dernier tango
En 1939, le célèbre chanteur de tango Carlos Gardel mourut carbonisé dans un accident d'avion. Deux Argentines, deux soeurs, s'enveloppèrent dans un drap imbibé de pétrole et y mirent le feu pour mourir comme lui.

9 mars 2003 : révolution (suite)
De Tkatchev, autre révolutionnaire russe ami du précédent, cette proposition : tuer tous les Russes de plus de vingt-cinq ans comme incapable d'accepter les idées nouvelles. Les conceptions de Tkatchev (mais quand même pas celle-là) inspireront Lénine.

8 mars 2003 : révolution
De Sergueï Netchaïev (1847-1882), révolutionnaire russe ami de Bakounine : "Le révolutionnaire est un homme condamné d'avance. Il ne doit avoir ni chose ni être aimés. Il devrait se dépouiller même de son nom. Tout en lui doit se concentrer dans une seule passion : la révolution" (Cité par Albert Camus, L'homme révolté).

7 mars 2003 : romans
A-t-on jamais remarqué que dans les romans de Jules Verne ou d'Alexandre Dumas, entre autres, il y a un personnages quasi omniprésent : le valet du héros, toujours gai, dégourdi, dévoué jusqu'à la mort, qui n'exprime pratiquement jamais un besoin personnel. Ce devait donc être un grand fantasme du dix-neuvième siècle, au moins parmi ceux qui pouvaient s'offrir le luxe de lire des romans.

6 mars 2003 : chanson
1871, après la guerre franco-allemande,

Près de la nouvelle frontière,
Un officier s'est arrêté.
A la porte d'une chaumière,
Il frappe avec anxiété.

Que cherche-t-il ? De toute urgence une nourrice disponible pour son enfant nouveau-né car

Sa mère en le mettant au monde
Vient de mourir entre mes bras.

Une brave Lorraine paraît disponible, puisqu'elle allaite son propre enfant et devrait avoir assez de lait pour deux. Il la sollicite, humblement, respectueusement, pitoyablement, promet de bien la payer "car je suis tout seul à l'aimer". Oui mais voilà...

Va, passe ton chemin, ma mamelle est française !
N'entre pas sous mon toit, emporte ton enfant !
Mes garçons chanteront plus tard la Marseillaise.,
Je ne vends pas mon lait au fils d'un Allemand !

C'est bien la conclusion, et cette chanson, Le fils de l'Allemand, a eu beaucoup de succès en France vers 1875. Et on n'en riait pas.

5 mars 2003 : Staline
50 ans qu'il est mort, et on le pleure encore. Un sondage indique que 53% des Russes lui attribuent un rôle positif dans l'histoire, contre 33% un rôle négatif (AFT). Il est vrai que l'état actuel du pays...

4 mars 2003 : Alexandre
Un jour, Alexandre le Grand organisa un concours, à qui boirait la plus grosse quantité de vin. Il y eut 41 morts (Plutarque, Vie d'Alexandre).

3 mars 2003 : décimation
On connaît le principe de la décimation, au sens premier du terme, chez les Romains : quand une unité quelconque (centurie, cohorte) n'avait pas montré assez de combativité, on tirait au sort un homme sur dix, qui était fouetté puis décapité. Crassus l'a fait après un combat contre Spartacus, et aussi Marc-Antoine après un combat contre les Parthes. Chez les Mongols de Gengis Khan, c'était l'inverse. Si un homme, dans un groupe de dix, était défaillant, on mettait à mort les dix.

2 mars 2003 : Léon et Kronstadt
Vu il y a près de vingt ans sur une publication attaquant l'Union Soviétique encore debout à l'époque : "Kronstadt n'est pas mort, Léon bande encore..." Ou l'inverse, je ne sais plus très bien, mais associant clairement Léon Trotsky et les mutins de Kronstadt, deux symboles évidents de la lutte contre la bureaucratie soviétique. Sauf que... c'est Trotsky qui a en personne dirigé l'écrasement dans le sang de la mutinerie de Kronstadt en 1921.

1er mars 2003 : succession
317 avant notre ère. Depuis quatre ans Alexandre le Grand est mort, et ses généraux se combattent pour sa succession. Deux d'entre eux, Eumène et Cratère, vont s'affronter. Eumène sait qu'il a de son côté l'élite de l'armée macédonienne. Mais il sait aussi que ces vétérans ont également servi sous Cratère du vivant d'Alexandre, qu'ils lui sont encore plus dévoués, qu'ils n'accepteront jamais de le combattre. Alors il cache la vérité, fait croire à tous, même à ses adjoints les plus proches, qu'ils ont affaire à un quelconque rebelle appuyé de mercenaires étrangers. Pour affronter directement Cratère, au centre, il dispose ses propres mercenaires perses, avec ordre d'engager le combat aussi vite que possible, sans laisser l'ennemi proposer des négociations. Quant à ses vétérans macédoniens, ils les place aux ailes, face aux mercenaires adverses. Et il gagne. Mais il sera rapidement vaincu et tué par un autre héritier d'Alexandre, Antigone (Plutarque, Vie d'Eumène).

28 février 2003 : conversion
Après avoir annoncé en 1935 sa "conversion au communisme", André Gide se vit interpeller par un contradicteur qui lui demandait : "Mais n'avez-vous pas trouvé dans la religion un recours capable de vous prévenir d'une telle erreur ?
- Au contraire, le hasard a voulu que je reçoive successivement ces jours derniers un protestant, un catholique et un juif. La préoccupation de chacun était d'avoir raison contre les autres.
- Mais n'avaient-ils pas quelque chose en commun ? Ne vous ont-ils pas semblé tous appartenir à la même famille ?
- Si fait, c'était des frères ennemis. Les pires. Des fanatiques." (cité par Jean Daniel, Dieu est-il fanatique ? Arléa, 1996).

27 février 2003 : Hitler
Hitler, né catholique, n'a jamais formellement renié sa religion, ni été excommunié.

26 février 2003 : Newton
Isaac Newton, d'après diverses considérations tirées de la Bible, estimait que la fin du monde est pour 2060 (d'après un manuscrit récemment découvert dans une bibliothèque de Jérusalem).

25 février 2003 : contredanse
Il y a une dizaine d'années (mais peut-être bien que ça continue là ou ailleurs), à Caluire, aux portes de Lyon, à un certain carrefour, passaient beaucoup d'automobilistes souhaitant éviter un contournement à péage jugé scandaleusement élevé. Ce carrefour était équipé de feux rouges. Et en permanence, une escouade de policiers se tenaient là, arrêtant et verbalisant systématiquement la dernière voiture à passer à l'orange. Après tout il faut bien trouvre quelque chose pour diminuer les rejets de gaz d'échappement...

24 février 2003 : Goulag
En 1928, un homme d'affaire turc du nom de Neftali Fraenkel, voyageant en Russie, fut arrêté et condamné aux travaux forcés. Ayant constaté que le rendement desdits travaux était dérisoire, il écrivit à Staline. Et Staline trouva ses idées très intéressantes, le fit libérer et lui confia l'organisation dudit travail. En particulier, chaque équipe était nourrie en proportion de son rendement. Le rendement monta en flèche, en même temps que l'espérance de vie des travailleurs chutait dans les mêmes proportions (Fraenkel lui-même avait prévu qu'elle devait être de l'ordre de six mois).

23 février 2003 : suicides en Iran
Au cours de la semaine écoulée, cinq Iraniennes de 14 à 23 ans, qui ne semblaient pas se connaître entre elles, se sont suicidées par le feu dans la région de Chiraz (sud de l'Iran) parce que leurs familles leur interdisait de travailler (AFP).

22 février 2003 : Staline
Une mine, cet homme. En 1941, après l'invasion de l'URSS par l'Allemagne, une délégation anglo-américaine se rendit à Moscou pour étudier les besoins (immenses) du nouvel allié. La délégation anglaise était dirigée par Lord Beaverbrook, qui nota avec émotion que Staline appelait toujours Leningrad Saint-Petersbourg (ce qu'elle est redevenue aujourd'hui), et que c'était un homme "bienveillant". Par contre, le général Ismay, chef de la délégation militaire britannique, décrivit ainsi le petit père des peuples : "ll se déplaçait furtivement comme un animal sauvage guettant sa proie, et il avait un regard perçant et rusé. Il ne regardait jamais personne en face. Mais il avait une grande dignité et une personnalité impressionnante. A son entrée dans la salle, tous les Russes se figèrent, et l'air traqué des généraux montrait bien la peur constante dans laquelle ils vivaient. C'était écoeurant de voir des hommes courageux réduits à une servilité aussi abjecte". (cité par Robert Conquest, Staline, Odile Jacob, 1993).

21 février 2003 : gravitation
Il paraît que Kepler a compris le mécanisme de la gravitation universelle cinquante ans avant Newton, mais que Galilée l'a découragé de poursuivre dans cette voie en observant qu'une influence sans support matériel, ce n'est pas pensable.

20 février 2003 : croisade
Mars 1210, Simon de Montfort, chef de la croisade anti-cathare, assiège le village de Bram, près de Carcassonne, le prend au bout de trois jours, et fait crever les yeux et couper le nez à la garnison, plus de cent hommes. A l'exception d'un seul oeil d'un seul homme, celui qui doit guider les autres jusqu'au château voisin de Cabaret, qui résiste toujours.

19 février 2003 : Freud, suite
Toujours à propos de Freud et des femmes, il paraît qu'il a écrit quelque part que l'ambition chez une femme est une névrose.

18 février 2003 : Freud
Il paraît qu'un jour une mère a demandé à Siegmund Freud comment elle pouvait élever son enfant sans le marquer, et qu'il répondu : "Faites comme vous l'entendrez, de toute façon ce sera mal..." C'est typiquement le genre d'anecdote qu'on ne peut pas juger sans connaître le contexte. Etait-ce dit avec un sourire complice et rassurant, ou sur le ton de l'écrasement moral le plus méchant. Selon que l'on est pour ou contre Freud, bien sûr, on choisira l'une ou l'autre solution.

17 février 2003 : yeux de serpent
Dans certains ouvrages ou articles, pour parler incidemment du regard d'un homme particulièrement méchant et inhumain, on dit que ses yeux, comme ceux d'un serpent, ne clignent pas. De toute les personnes que j'ai pu fréquenter dans ma vie, celle qui m'a paru, intuitivement, la plus malfaisante et inhumaine (je ne dis pas "dangereuse") donnait cette impression-là. Illusion ? Coïncidence ? Corrélation sérieuse ? Je n'ai pas approfondi la question.

16 février 2003 : osties
A de nombreuses reprises au Moyen-âge, on a jugé et condamné à mort des Juifs pour avoir martyrisé des hosties, considérées comme le corps du Christ. C'est-à-dire, pour avoir volé des hosties consacrées dans des églises et les avoir transpercées ou maltraitées de diverses façons. Ainsi à Paris en 1290, à Rötlingen en 1298, à Deggendorf (Bavière) en 1337 et 1338, en 1367 à Barcelone, en 1370 à Bruxelles, en 1415 à Ségovie, en 1420 à Ems, en 1453 à Breslau, etc. Parfois on se contente de mettre à mort le coupable supposé, parfois aussi ce sont des milliers de Juifs qui sont massacrés pour une seule histoire de ce genre. La dernière exécution pour ce type d'affaire remonte à 1761, à Nancy, et le dernier procès se tint en 1836, à Bilad (Roumanie). Souvent, on atteste que ces hosties se sont mises à saigner (ce qui s'explique peut-être par un phénomène banal de putréfaction).

15 février 2003 : théâtre
La Princesse d'Elide, comédie de Molière, commence en vers et finit en prose. Un changement de programme imprévu, imposé par Louis XIV, a obligé l'auteur a accélérer la rédaction, ne lui laissant plus le temps de versifier.

14 février 2003 : Gandhi
"J'ose affirmer que si les Juifs réussissent à puiser leur soutien dans la force d'âme qui ne peut provenir que de la non-violence, Herr Hitler s'inclinera devant leur courage, qu'il reconnaîtra comme infiniment supérieur à celui des plus braves soldats de ses sections d'assaut" (Gandhi, Harijan, 17 février 1939, cité par Arthur Koestler, La quête de l'absolu, Calmann-Lévy, 1981).

13 février 2003 : Néron
Pendant les premières années de son règne, Néron s'est montré très consciencieux et aussi peu sanguinaire que possible. Un jour, en Angleterre (qui ne s'appelait pas encore ainsi), un esclave tua son maître, une sombre histoire de jalousie homosexuelle croit-on. La classe conservatrice romaine estima que c'était la conséquence du laxisme généralisé et exigea l'application d'une loi depuis longtemps tombée en désuétude. L'empereur, indigné, résista longtemps, puis finit par céder. On crucifia donc non seulement l'esclave assassin mais tous les esclaves du maître tué, sans exception. Et il paraît que ce fut à peu près vers cette époque que Néron devint Néron.

12 février 2003 : apparition
A diverses reprises, pendant la guerre Iran-Irak de 1980-1988 (qu'on appelait alors "guerre du Golfe" appellation qu'elle a dû céder ensuite) les Iraniens avaient souvent recours à la ruse suivante pour galvaniser leurs troupes. Un cavalier en costume moyen-âgeux était censé l'apparition de l'Imam Ali ou du "Douzième Imam", celui qui doit revenir à la fin des temps. Quand il se produisait la nuit, le cavalier était illuminé de feux de bengale ou de lampions. Il était ainsi plus facile de lancer des masses compactes sur les champs de mines, avec souvent leurs propres mines à la ceinture.

11 février 2003 : Esdras
Le Livre d'Esdras fait partie intégrante de la Bible. On y lit que ce personnage, s'étant fait donner par l'empire perse alors tout-puissant le pouvoir sur les Juifs, a obligé tous ceux d'entre eux, nombreux, qui avaient épousé des femmes d'autre religions à les chasser avec les enfants qu'ils en avaient eus.

10 février 2003 : meurtre
Chez les Tchouktches (au fond de la Sibérie, sur le détroit de Behring), quand un homme d'un clan tuait un homme d'un autre clan, que faisait traditionnellement le clan du meurtrier pour apaiser le clan de la victime et éviter un enchaînement de représailles à l'infini ? Il mettait à mort non pas le meurtrier, mais un de ses proches (voir par exemple René Girard, La violence et le sacré, Grasset, 1972).

9 février 2003 : exemption
C'est Hérodote qui le raconte. En 480 avant notre ère, alors que l'armée perse s'apprêtait à conquérir la Grèce, un notable perse alla trouver Xerxes pour solliciter respectueusement, eu égard aux multiples et éminents services qu'il avait rendus au trône achéménide, 1'exemption de service militaire pour son fils. Xerxes considéra cette demande comme du défaitisme, fit supplicier le jeune homme, couper en deux son cadavre, et défiler toute l'armée entre les deux moitiés. On sait que l'innombrable armée perse allait être écrasée à Salamine puis Platée.

8 février 2003 : couverture
En 1763, des Anglais ont délibérément distribué à des Indiens de l'Ohio et de la Pennsylvanie des couvertures infectées par le virus de la variole.

7 février 2003 : médaille
Vu dans le dernier Nouvel Obs : une étudiante a été sauvagement battue par des beurs dans la station de métro Miromesnil, parce qu'elle portait une médaille juive, médaille qui lui a été arrachée. Quelques heures plus tard, rencontrant son épicier arabe, elle lui raconte l'affaire (elle en porte les marques). L'épicier, pleurant de honte, s'en va de suite à la plus proche bijouterie pour lui acheter une autre médaille juive (article de Claude Askolovitch).

6 février 2003 : Air Lib
Cette compagnie vient donc de déposer son bilan en perdant sa licence et le droit de faire voler ses avions. Avec des passagers, dont pas loin de 10000 coincés à l'étranger, qui ne savent pas s'ils pourront se faire rembourser leurs billets devenus inutiles. Sans oublier, mais c'est tristement banal, tous les emplois supprimés. Un grand succès du libéralisme économique.

5 février 2003 : Faust
Dans La Damnation de Faust (opéra d'Hector Berlioz d'après Goethe), on voit Faust se damner par amour pour Marguerite, et cet amour est aussi apparemment au sens chrétien du mot. Choquant. Mais il paraît que le pauvre Berlioz vivait dans une angoisse noire parce qu'il se croyait lui-même damné.

4 février 2003 : navette (suite)
Il n'y a pas que parmi les Musulmans que certains considèrent l'explosion de la navette Columbia, avec un Israélien à son bord, comme un châtiment divin. Certains Juifs orthodoxes estiment que ce dernier aurait dû attendre que le Shabbat soit passé pour procéder à l'atterrissage, d'où la colère divine. Voir :
http://www.proche-orient.info/xjournal_conf.php3?id_article=9188.

3 février 2003 : Côte d'Ivoire
On dirait bien, d'après ce qui en ressort, que l'actuel conflit ivoirien est d'abord un conflit entre des Chrétiens et des Musulmans. On dirait aussi qu'on évite de nous le dire.

2 février 2003 : navette
La navette Columbia, avec l'Israélien Ilan Ramon parmi son équipage, aurait explosé au-dessus d'un lieu-dit Palestine.

1 février 2003 : Union Arabe
Je me suis laissé dire aujourd'hui que la France, à l'étranger, est de plus en plus perçue comme le nème état de la Ligue Arabe.

31 janvier 2003 : volcan
En mai 1980, le Mt St Hellens, un volcan de l'état de Washington (nord-ouest des USA) menaçait d'exploser. Les experts locaux conseillèrent l'évacuation, qui fut décidée et opérée par les autorités. Là-dessus, arriva l'expert suprême parce que le plus médiatique, le Français Haroun Tazieff, qui jugea le risque nul et la mesure parfaitement inepte. On allait l'annuler, et certains étaient rentrés chez eux, quand le volcan explosa, abattant 600 km2 de forêts d'un seul coup et faisant une soixantaine de morts. Pour apprendre à ne pas confondre vedette médiatique et scientifique de pointe, les deux ne demandent pas du tout les mêmes capacités.

30 janvier 2003 : désarmement
A partir de mai prochain, c'est l'Irak qui doit présider la commission pour le désarmement à l'ONU.

29 janvier 2003 : tabagisme
"Les dix dernières années nous ont appris au moins une chose, c'est que l'industrie est dominée par les compagnies qui répondent le plus efficacement aux besoins des jeunes fumeurs. Nous devons nous efforcer de maintenir l'attrait de ces marques pour les fumeurs de ces groupes les plus jeunes." (rapport d'Imperial Tobacco, 1988).

28 janvier 2003 : croix de Lorraine
Se promenant peu avant sa mort avec André Malraux, autour de Colombey, le Général de Gaulle avait dit en plaisant : "On dressera une grande croix de Lorraine sur la colline qui domine les autres. Tout le monde pourra la voir, et comme il n'y a personne, personne ne la verra... elle incitera les lapins à la résistance !" Comme on sait, on n'a retenu que la première partie jusqu'à "pourra la voir", et on a érigé cette croix.

27 janvier 2003 : chiens
Une automobiliste britannique de 60 ans a été prise avec pas moins de 27 chiens avec elle dans sa voiture, un sur ses genoux, quatre à côté (à sa gauche donc, vu qu'on est en Grande-Bretagne) les autres sur la banquette arrière. Les vitres étaient embuées et le véhicule zigzaguait sérieusement. Verdict : un an d'interdiction de conduite et les frais de justice à payer (Le Dauphiné Libéré d'avant-hier).

26 janvier 2003 : préceptes
"L'homme peut avoir le plaisir sexuel d'un enfant aussi jeune qu'un bébé. Cependant il ne doit pas pénétrer, mais sodomiser l'enfant. Si l'homme pénètre et cause des dégâts à l'enfant alors il devrait être responsable pour l'existence de cette fille pour toute sa vie. Cette fille, cependant ne compte pas comme une de ses quatre femmes permanentes. Cet homme ne peut pas épouser la soeur de cette fille". Ayatollah Ruollah Khomeini, Tahrirolvasyleh, vol 4, Darol Orm, Gom, Iran, 1990.

25 janvier 2003 : orangers
Le gouvernement hongrois, au temps du stalinisme, décida de planter des orangers sur les rives du lac Balaton. L'agronome qui en était chargé fit courageusement remarquer que le climat (il gèle tous les hivers) ne le permet absolument pas. On planta néanmoins les arbres, et les arbres ne résistèrent pas. L'agronome fut condamné pour sabotage. N'avait-il pas montré sa mauvaise volonté en critiquant le projet ? (Maurice Duverger, Les orangers du lac Balaton, Seuil, 1980)

24 janvier 2003 : inquisiteur
En 1904, un certain abbé Gaffre a cru bon de révéler, dans un livre, que Tomás de Torquemada, le plus tristement célèbre des inquisiteurs espagnols, a été excommunié par l'Eglise qui condamnait ses excès de sévérité. Seulement, ce n'est pas vrai.

23 janvier 2003 : marche sur l'eau
Dix jeunes membres d'une organisation scoutiste se sont noyés en octobre 1993 dans le lac Victoria. Ils avaient voulu marcher sur l'eau pour prouver leur foi (San Francisco Chronicle, 29 novembre 1993).

22 janvier 2003 : place à l'ombre
Dans un caveau de famille italien à Vallefiorita, en septembre 1985, il ne restait qu'une seule place. Deux frères se la disputaient. L'un d'eux régla la question, et perdit la place, en poignardant l'autre à mort (Scotsman, 5 septembre 1986).

21 janvier 2003 : voyance
Un Roumain s'est suicidé après qu'une voyante lui ait prédit que lui ou son fils mourrait dans les jours suivants (les journaux d'hier).

20 janvier 2003 : lait
Nestlé et Danone viennent de susciter l'indignation de quelques ONG. Malgré les engagements pris, ces firmes continuent à vendre du lait aux jeunes mamans d'Afrique sans indiquer que le lait maternel, quand il est disponbible, immunise bien mieux les bébés, ce qui en Afrique est encore plus important que chez nous. Nestlé avait subi un boycott pour cette même raison il y a une vingtaine d'années.

19 janvier 2003 : divergence
En juin 1987, un Philippin de 29 ans a tué son frère aîné pour avoir osé soutenir que Lady Di était plus belle qu'Imelda Marcos, épouse de l'ex-chef d'état philippin, destitué un an plus tôt (Daily Telegraph, 13 juin 1987).

18 janvier 2003 : sacrifice
En février 1933, huit membres d'une même famille ont été arrêtés à Inez (Kentucky) pour avoir rituellement sacrifié leur mère et grand-mère, obéissant à des directives divines (Morning Post, 10 février 1933). babebibobu

17 janvier 2003 : désinformation
De plus en plus d'articles de journaux écrivent ouvertement que l'explosion de l'usine AZF de Toulouse, dix jours après les attentats de New York et Washington, était un attentat, et que la thèse de l'accident est une désinformation délibérée (avec un peu de jugeotte, on pouvait s'en douter). Voir par exemple l'Express. Reste à savoir si c'était pour éviter de susciter des vocations de terroristes, pour éviter d'avoir des mesures de surveillance lourdes à prendre, ou pour simplifier la réélection de la majorité d'alors.

16 janvier 2003 : orientation scolaire
Je connais une femme qui à l'âge de 16 ans se voyait le talent et la vocation de dessinatrice. Elle a consulté la responsable de l'orientation dans son établissement, elle s'est vu conseiller non pas les Beaux-Arts, mais une filière Publicité. Et l'année scolaire suivante, elle découvrit qu'il n'y avait pas de cours de dessin du tout dans cette filière, et plus généralement que les publicitaires commandent toujours les dessins qu'ils utilisent à des prestataires extérieurs. Incompétence, ou fallait-il rabattre un maximum d'élèves dans la classe en question ?

15 janvier 2003 : "Le travail c'est la liberté"
On sait qu'à l'entrée principale d'Auschwitz on pouvait lire : "Arbeit macht frei" ("le travail c'est la liberté"). Le responsable en était le premier commandant d'Auschwitz, Rudolf Höss. Après son arrestation en 1945 et alors qu'il savait ce qui l'attendait, la corde, Höss a cru bon de remercier, sans rire, ses gardiens de lui avoir fourni un peu de liberté en lui demandant d'écrire ses mémoires.

14 janvier 2003 : sacrifice humain
Ayant vu en rêve sa mère âgée de 78 ans lui tendre un lotus d'or, un paysan chinois en conclut qu'il devait la sacrifier. Et donc il enterra sa mère vivante. C'était en mars 1991 dans la province du Sichuan.

13 janvier 2003 : suicides
69 de notre ère, à Bedriac, au nord de l'Italie. L'empereur romain Othon vient de livrer une bataille aussi sanglante qu'indécise à son rival Vitellius. Il est démoralisé, et ses soldats s'en rendent compte. L'un d'eux, sans doute tiré au sort, va le trouver et lui déclare : "Je suis chargé par les camarades de te dire que nous sommes tous prêts à faire ça pour toi !" Et il se plonge son épée dans le coeur. Le résultat est le contraire de celui escompté. Othon, encore plus démoralisé, se suicide à son tour.

12 janvier 2003 : alcool
Zabolotoye, Ukraine, juin 1988. Un homme est mort après avoir absorbé de l'alcool frelaté. Au cours de sa veillée funèbre, le même alcool est consommé sans plus de modération. Dix morts (Guardian, 21 juin 1988).

11 janvier 2003 : machination
Donc le bagagiste d'Orly incarcéré était innocent, victime d'une machination diabolique. C'était bizarre aussi, que quelqu'un idéalement placé pour faire sauter un avion prenne le risque de convoyer des armes. En attendant, quelles que soient ses motivations, le machinateur aura bien mérité de l'islamisme.

10 janvier 2003 : Clones
Donc c'est sûr, en tout cas tout le monde s'en déclare convaincu, les clones de chez Raël, c'était du vent, du bluff. Peut-être. Mais imaginons qu'Eve soit réellement clonée et née, mais qu'elle présente des malformations et déficiences manifestes. Qu'est-ce que ses concepteurs, dans tous les sens du mot, feraient d'autre que ce qu'ils font ?

9 janvier 2003 : Ben Laden sauveur de l'économie US ?
Info ou intox, comme on dit, c'est ce qu'affirme quelqu'un qui signe Lilian sur une page du site http://www.confidentiel.net : les attentats du 11 septembre, non contents d'avoir fait du bien à l'environnement en réduisant durablement le trafic aérien, en auraient fait aussi à l'économie américaine et mondiale, menacée par un krach boursier du niveau de celui de 1929, avec l'affaire Enron qui éclatait au même moment. L'administration américaine aurait été très heureuse d'invoquer la menace terroriste et le défi à l'Amérique pour convaincre les fonds de pensions et autres entités boursières terroristes (à leur façon) de ne pas vendre à tout va.

8 janvier 2003 : bagarre en direct
Il y a juste trois jours, une chaîne de télévision italienne basée à Padoue montrait un débat sur "Islam et Occident" entre un spécialiste de l'opinion publique, le Professeur Carlo Pelanda, et le président de l'Union des Musulmans Italiens, Adel Smith. Ce dernier ayant successivement affirmé que c'est une aberration de prier un homme crucifié, et que la CIA est l'auteur des attentats du 11 septembre, le professeur a perdu son sang-froid et l'a giflé. Les coups suivants ont été échangés hors antenne.

7 janvier 2003 : "Sale Juif !"
A la fac de Nanterre, tout récemment, un étudiant juif a cru pouvoir protester de ce qu'un hall était investi par un groupe pro-palestinien qui affichait lourdement (et largement, sur les murs) son hostilité envers Israël. Après s'être entendu inviter à "retourner dans sa synagogue" et traiter de "sale juif", il a compris qu'il valait mieux battre en retraite.

6 janvier 2003 : chiens de Pavlov
Vous connaissez les chiens de Pavlov ? Ces pauvres bêtes avaient été d'abord habituées à recevoir de la nourriture juste après qu'une sonnerie ou autre chose se soit déclenché. Elles salivaient donc au son de la sonnerie, et continuaient à le faire quand aucune nourriture ne suivait plus la sonnerie, ce qui prouvait le réflexe conditionné. Un jour, un étudiant américain en stage chez Pavlov a eu l'idée saugrenue de libérer un chien conditionné à saliver quand un métronome se déclenchait (car ces chiens étaient toujours attachés). Alors que le métronome était au repos, l'animal s'est jeté sur lui et s'est mis à l'agiter frénétiquement de la truffe pour tenter de le mettre en branle. Et quand Pavlov l'a appris, il a été furieux et a ordonné de garder ça secret (cité par Konrad Lorenz dans sa Radioscopie chez Jacques Chancel).

5 janvier 2003 : mariage
Vladimir Oulianov, dit Lenine, et Nadjda Kroupskaya se sont mariés à l'Eglise.

4 janvier 2003 : viol
Une Française d'origine marocaine, Touria Tiouli, a été violée à Dubaï... et y risque six mois de prison pour "relations sexuelles adultérines". Suite et explications dans Libération, http://www.liberation.fr/page.php?Article=77934

3 janvier 2003 : Murat
1808. L'Espagne est l'alliée de la France, fidèle même après le désastre partagé de Trafalgar. Le maréchal Murat, qui commande les troupes françaises à Madrid, craint une révolte, met en garde l'Empereur, recommande la souplesse. Réponse impériale sans équivoque : Murat est un soldat, il doit savoir comment traiter des rebelles. Murat se le tiendra pour dit, et Napoléon ne le rendra pas moins pour responsable du carnage des 2 et 3 mai et de la suite catastrophique (voir Jean Tulard, Murat, Fayard, 1999).

2 janvier 2003 : Pierre le Grand
Admirateur de l'Allemagne, le tsar Pierre premier dit "le Grand" (1672-1725) y a longtemps voyagé pour en apprendre les notions les plus diverses. Un jour, dans une ville de ce pays, il demande à visiter la salle des tortures. Cela jette un froid, mais enfin comment refuser quoi que ce soit à un invité aussi illustre et aussi puissant ? On lui montre donc les divers appareils, on lui en explique le fonctionnement. Il écoute avidement mais cela ne suffit pas. Il faut une démonstration. Plus que gênés, ses hôtes lui expliquent qu'il n'y a pas en ce moment de cas justifiant l'application de la torture. "Aucune importance, dit le Tsar, je peux vous prêter un homme de ma garde personnelle..."

1 janvier 2003 : Idi Amin Dada
Il paraît qu'un jour, recevant des représentants de divers mouvements de libération africains, le dictateur ougandais leur expliqua que pour étrangler un homme, il suffit d'un mouchoir. Et on prétend qu'il fit aussitôt la démonstration sur un des délégués.

(2002)

haut

retour