Citations

 C'est ainsi, elles m'inspirent...

Retour accueil

 

Dès qu'il est reconnu qu'une croyance, et peu importe laquelle, est importante pour toute autre raison que d'être vraie, alors on s'expose aux pires abus. Le contrôle de l'appareil judiciaire en est le premier, mais d'autres sont sûrs de suivre. Les emplois de direction seront réservés aux personnes qui présentent toutes les garanties d'orthodoxie. Les documents historiques seront falsifiés s'ils remettent en cause les opinions reçues. Tôt ou tard, toute déviance sera considérée comme un crime et sera sanctionnée par le bûcher, les purges ou les camps de concentration.

Bertrand Russell, Why I am not a Christian

 

La recherche de la vérité est indifférente à la plupart des hommes, qui préfèrent adopter les idées qu'on leur apporte toutes prêtes..

Thucydide, 1, 20, 3

 

Ce n'est pas difficile de faire de l'esprit quand on est méchant.

Tristan Bernard

 

Même cette vue qui est si pure et si belle, si vous y êtes liés, si vous la chérissez, si vous la gardez comme un trésor, alors, vous ne comprenez pas que l'enseignement est semblable à un radeau qui est fait pour traverser, mais non pour s'y attacher.

Bouddha, Majjhima Nikayatthakatha.

 

Les paroles vraies ne sont pas belles, les paroles belles ne sont pas vraies.

Lao Tseu, LXXXI, trad. Wilhelm et Perrot.

 

Les livres que tu as étudiés ne sont que les empreintes effacées des pas des Sages du passé. Ces empreintes sont laissées par des chaussures, mais elles ne sont pas ces chaussures.

Tchouang Tseu, XIV, trad. Chang Chung Yuan et C Eisen.

 

Le comble de l'orgueil, c'est de se mépriser soi-même.

Gustave Flaubert

 

Le mot infini, comme les mots Dieu, esprit et quelques autres expressions, dont les équivalents existent dans toutes les langues, est, non pas l'expression d'une idée, mais l'expression d'un effort vers cette idée.

Edgar Poe (Eureka)

 

De quel droit refuserions-nous de faire usage du plus grand don de Dieu ? N'est-ce pas un formidable blasphème que de croire contre la raison ?

Vivekananda (cité par Romain Rolland, "Vie de Vivekananda")

 

Ne prenez pas sujet de joie de ce que les esprits vous sont soumis.

François d'Assise, Règle de 1221.

 

Une nuit je fus un papillon, voltigeant content de son sort. Puis je m'éveillai, étant Tchouang Tchéou. Qui suis-je, en réalité? Un papillon qui rêve qu'il est Tchouang Tchéou ou Tchouang Tchéou qui s'imagine qu'il fut papillon?

Tchouang Tseu, II, trad. L. Wieger.

 

Deux excès : exclure la raison, n'admettre que la raison.

Blaise Pascal, "Pensées".

 

La recherche (qui s'oppose à la croyance par sa nature même) ne défend à personne de croire ; mais la croyance ne peut défendre à personne de chercher.

Paul Diel, "La divinité".

 

L'intelligence ne peut jamais pénétrer le mystère, mais elle peut et peut seule rendre compte de la convenance des mots qui l'expriment.

Simone Weil, "La pesanteur et la grâce".

 

Un jour, dans une communauté d'aveugles, on entendit parler du passage d'un éléphant et on se demanda ce que c'était. Cinq aveugles furent pour délégués pour le palper et faire leur rapport. Le premier toucha le dos et revint dire qu'un éléphant est comme un trône. Le deuxième, une oreille, et pour lui l'éléphant était comme une feuille. Le troisième une défense, et pour lui l'éléphant était une pointe dure. Le quatrième, la queue, et pour lui l'éléphant était comme une corde. Le cinquième, une patte, et pour lui l'éléphant était comme un pilier. Ils ne purent se mettre d'accord.

Parabole soufie, attribuée aussi au Bouddha.

La verite appartient à ceux qui la cherchent et non à ceux qui la pretendent detenir.

Nicolas Condorcet

 

haut

 retour